FUNKY JUNCTION

Forum sur la DEEP PURPLE FAMILY et la THIN LIZZY FAMILY
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
L'album de la semaine MARK 1 ET 2 de DEEP PURPLE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MOTÖRHEAD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Phil



Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Mar 29 Déc - 23:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Mar 29 Déc - 23:29

Demain, la une de Libé :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Mar 29 Déc - 23:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Mer 30 Déc - 9:27

Cultissime !!!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Mer 30 Déc - 10:20







Les autres albums sont pour l'instant en CD's...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Mer 30 Déc - 10:54

Je trouve que ce serait une bonne idée de maintenir le concert parisien du 2 février. Cela constituerait un bien bel hommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Mer 30 Déc - 14:16

Toujours aimé cette tof d'Hawkwind....avec Lemmy bien sûr.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 9165
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Mer 30 Déc - 14:18

bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Mer 30 Déc - 18:07

Jeudi 24 décembre, la petite chaîne Enorme TV diffusait “Lemmy, 70”, un documentaire inédit spécialement produit pour célébrer l'anniversaire du leader de Motörhead. Un hommage touchant au légendaire rockeur disparu lundi 28 décembre, rediffusé ce mardi soir à 20h50.
L'équipe d'Une dose 2 metal, la case hebdomadaire 100% metal de la chaîne Enorme TV, souhaitait célébrer – avec ses petits moyens – les 70 ans du monument Lemmy Kilmister et les 40 ans de Motörhead. Cet automne, le réalisateur Olivier Richard et Stéphane Buriez, leader du groupe Loudblast et présentateur d'Une dose 2 metal, sont partis à la rencontre des proches de Lemmy. Au casting, Mikkey Dee et Phil Campbell, respectivement batteur et guitariste de Motörhead, interviewés dans les loges du Zénith de Munich lors de leur concert du 21 novembre, les musiciennes de Girlschool et Peter « Biff » Byford, le chanteur du groupe de heavy metal anglais-saxon, des amis et comparses de tournées de longue date.
Les réalisateurs ont aussi interviewé Ute Kromrey, la responsable internationale du groupe CJ Ramone, qui revient sur le rapport de Lemmy à la musique punk, Georges Amann, photographe français qui a suivi les rockeurs pendant vingt ans, ou encore Hervé Deplasse, directeur de l'ancien label de Motörhead, qui avait réussi à amener en 1987 le trio sur le plateau du JT de TF1, aux côtés d'Yves Mourousi et de Marie-Laure Augry.
Au fil des souvenirs et anecdotes, ils évoquent un camarade sympathique, « gentleman » mais diablement têtu, excessif, et saluent un musicien « unique ». « On a besoin de lui ici. Il faut qu'il continue à jouer », dit un Mikkey Dee mélancolique. Dans la foultitude d'hommages qui seront consacrés à Lemmy Kilmister et à son « rock'n'fucking roll », ce Lemmy, 70 (à voir ci-dessous en intégralité ou sur YouTube) est un portrait certes modeste mais touchant. Trois questions à son réalisateur, Olivier Richard.

Vous n'utilisez pas d'archives, hormis les photographies de Georges Amann et une dizaine d'extraits de concerts, et n'avez pas interviewé les cadors du heavy metal. Votre petit budget vous-a-t-il contraint à aller chercher autre chose ?
Il y a tellement de choses qui ont été faites sur Motörhead en quarante ans... Avec nos moyens, un historique en images était inenvisageable, car trop cher. On a cherché un autre angle et on a récolté pas mal d'anecdotes sympas. C'était l'occasion de laisser parler ceux qui partagent le quotidien de Lemmy. Les groupes Saxon et Girlschool le connaissent depuis plus de trente ans ! On a aussi pu filmer sa compagne, Cheryl, ce qui était assez inattendu : c'est la toute première fois qu'elle parle. Je l'avais aperçue, pendant un concert aux Etats-Unis, qui le regardait jouer au bord de la scène. Je me suis dit que ça valait le coup de demander, et elle a accepté.
On sent une certaine émotion chez plusieurs des intervenants, notamment Mikkey Dee, le batteur du groupe...
Mikkey Dee et Phil Campbell ont partagé jour après jour ses problèmes médicaux. Même s'ils sont positifs, ils ne sont pas dupes. Lemmy avait déjà plusieurs soucis de santé, il avait un pacemaker, il a dû annuler des concerts et même sortir de scène plusieurs fois... On n'en a pas parlé avec les autres membres du groupe parce qu'on les a déjà beaucoup embêtés avec cette question. Et on nous a briefés avant : Phil Campbell ne voulait pas parler de la santé de Lemmy, sinon il se barrait.
Avez-vous tenté de décrocher une interview de Lemmy Kilmister ?
Lemmy n'aimait pas la télé, même s'il savait faire de la promo. Il accordait encore des entretiens aux grosses chaînes, il a parlé à la chaîne allemande ZDF juste après les attentats de Paris (Motörhead devait se produire le 15 novembre au Zénith de Paris, le concert a été annulé, NDLR). Mais il ne donnait plus beaucoup d'interviews. J'ai eu la chance d'avoir une demi-heure de tête-à-tête avec lui en octobre, sur la croisière Motörboat, sorte de festival flottant. Je suis rentré dans sa loge, il était en train de bouquiner son livre sur le rock des années 50 et on a commencé à parler de Little Richard. Il m'a proposé une cigarette et m'a servi une vodka-orange avec une grosse dose de vodka... Un mec vraiment cool, aimable, loin de jouer les rock stars.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Ven 1 Jan - 13:14

Je pense que maintenant, ils vont pouvoir la mettre sur son lieu de naissance : Stoke on Trent

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tangmo

avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 51
Localisation : rodez

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Ven 1 Jan - 14:37

http://ultimateclassicrock.com/lemmy-motorhead-ghost/
Lemmy died on Dec. 28, just two days after being diagnosed with a particularly aggressive form of cancer. Tumors had been found in the head and neck area, not long after the long-time Motorhead frontman’s gala 70th birthday celebration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tangmo

avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 51
Localisation : rodez

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Ven 1 Jan - 14:38

http://www.huffingtonpost.fr/dr-brian-may/lemmy-kilmister-mort-deces-hommage_b_8901112.html
Les mots ne viennent pas facilement, surtout quand on sait que Lemmy se serait foutu de nous en nous voyant chercher le bon ton pour parler de son héroïsme. Dès que j'essayais de lui faire un compliment, il me regardait fixement, d'un air mi-amusé, mi-méprisant. Mais il y avait indubitablement quelque chose d'héroïque chez lui.

Il était exceptionnel, dans tous les sens du terme. Il incarnait une multitude de personnalités incompatibles. Sa musique était exubérante, agressive, intransigeante et il se débrouillait pour que ses paroles ne laissent pas entrevoir la moindre sensibilité. Pourtant, c'était un pacifiste, un penseur, un homme profondément fidèle en amitié. Je n'ai jamais fait partie de ses intimes mais nous nous sommes souvent croisés. Il faisait toujours preuve d'un incroyable respect envers moi, ce qui me désarmait parce qu'il détestait les compliments. En apparence, tout du moins.

L'une de mes meilleures amies a vécu avec lui pendant dix ans, et elle l'a toujours décrit comme quelqu'un de tendre, très différent de l'image qu'il véhiculait et qui traduisait son regard sans concession sur le monde qui nous entoure. Lemmy était très cultivé, mais on ne l'aurait jamais deviné en le voyant collé pendant des heures devant une machine à sous au Rainbow Bar and Grill, sur Sunset Strip. D'ailleurs, ce temple du rock 'n' roll porte à jamais la trace de sa présence.

Nous venons au monde sous forme de bébés, et nous devenons ce que nous voulons être. Lemmy, par la seule force de sa volonté, est probablement le prototype de l'icône du hard rock. Il vivait sa musique, et le personnage qu'il s'était créé pour l'occasion, à 100%. La plupart du temps, Motörhead était un groupe de trois, voire quatre, personnes - là encore, sans fioritures - qui se donnaient toujours à fond. Je me souviens d'avoir joué avec eux à l'Academy de Brixton, ce qui reste peut-être l'expérience la plus assourdissante de toute ma carrière. Généralement, les groupes s'arrangent pour ne pas jouer trop fort sur scène, même s'ils ont l'air menaçant et percutant, parce que le gros son est transmis au public par l'intermédiaire d'enceintes gigantesques.

Ce n'était pas le cas de Motörhead (avec le fameux tréma sur le "o"). Les montagnes d'enceintes derrière le groupe étaient bien allumées et le volume poussé au maximum. Quand on entendait la basse de Lemmy, on avait l'impression d'être dans un broyeur gigantesque qui couvrait l'ensemble du spectre sonore. Ce n'était pas du tout un son de basse habituel. Même quand il était le seul à jouer, elle vous défonçait les oreilles de 50 Hz à 10 MHz. La plupart du temps, il tambourinait dessus (et je choisis mes mots avec soin) au rythme de 200 notes par minute. C'était, et c'est toujours, exceptionnel. Et, par-dessus ce boucan extraordinaire, on entendait sa voix inimitable, sortie des profondeurs de sa gorge de fumeur invétéré.

Difficile de deviner que le Lemmy des premières années deviendrait ce monstre légendaire, mais il déchirait déjà pas mal dans le groupe psychédélique Hawkwind, avec qui Queen avait partagé l'affiche vers 1970, peut-être bien à Epsom Baths. Il avait ensuite formé son propre groupe, beaucoup plus âpre, à l'antithèse du Flower Power. Je ne me souviens plus de leur première incarnation, mais je connaissais Fast Eddie Clarke (qui portait bien son nom), son premier guitariste, et Philthy Animal à la batterie. Le groupe dégageait une énergie incroyable, frénétique et sauvage. Je me souviens aussi de Wurzel, une force de la nature. Mais pendant des années, l'extraordinaire Phil Campbell a donné la réplique à Lemmy à la guitare. Phil était tout aussi incontrôlable et dangereux, mais il leur a apporté une très grande dextérité technique.

Je pourrais en écrire comme ça pendant des pages. Sur le talent de Lemmy pour mettre les gens mal à l'aise (moi y compris), et sa capacité à absorber des produits stupéfiants en quantités suffisante pour endormir un rhinocéros. Mais ce n'est pas nécessaire: l'essentiel se trouve dans sa musique. Phil m'avait convaincu de participer au dernier album de Motörhead, un honneur que je chéris encore davantage aujourd'hui. Je joue sur un morceau intitulé The Devil. S'il y a une justice sous terre, Lemmy est dans un bar rock au firmament, en train de boire du Jack Daniels avec le diable et à discuter dans un sourire de l'absurdité de la vie.

Repose en paix, Lemmy.

Signé: Bri

Ce blog, publié à l'origine sur le Huffington Post britannique, a été traduit par El Fugitivo pour Fast for Word.
nb: Brian May – guitar solo on "The Devil"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tangmo

avatar

Messages : 2985
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 51
Localisation : rodez

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Ven 1 Jan - 14:39

Phil a écrit:
Je pense que maintenant, ils vont pouvoir la mettre sur son lieu de naissance : Stoke on Trent

+1
coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Sam 2 Jan - 14:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 9165
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Dim 3 Jan - 10:35

ils ont oublié qui tue... Very Happy sinon hier un bel hommage sur arte, je suis tombé par hasard dessus, pas quitté le fauteil très émouvant par moment et assez amusant parfois(son appartement)...je n'aima pas trop sa musique et a travers ce reportage on pouvait voir qu'il était un musicien très varié..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Kilou

avatar

Messages : 2336
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 50
Localisation : Fuckin' Nice

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Lun 4 Jan - 11:59

Put... que ça va me manquer No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PCH29

avatar

Messages : 1613
Date d'inscription : 10/09/2015
Age : 54
Localisation : BOUT DE LA TERRE

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Lun 4 Jan - 16:38

Lemmy, le seul mec capable de porter ça sans paraître ridicule...


RIP Lemmy
une chose est sure, avec lui ils vont pas s'ennuyer au paradis/en enfer/au purgatoire (rayer les mentions inutiles)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Lun 4 Jan - 23:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Badboy

avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 53
Localisation : Kissvillage

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Ven 8 Jan - 23:38

Superbe reprise de mon groupe préféré ..



Lemmy RIP.... mon pote ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-france-forum.forumactif.com/
PCH29

avatar

Messages : 1613
Date d'inscription : 10/09/2015
Age : 54
Localisation : BOUT DE LA TERRE

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Sam 9 Jan - 19:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Dim 10 Jan - 10:12

Bon j'ai dû voir presque tout puisque j'ai entendu l'allocution de Dave Grohl. Celle de Scott Ian fut très drôle. En effet, lorsqu'il s'est procuré Ace Of Spades à l'âge de 15 ans, il s'est demandé comment les 3 "Mexicains" représentés sur la pochette pouvaient produire une musique aussi rapide. lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Dim 10 Jan - 11:54

Bon voilà, enfin........



Merci à MetalDen de RockMeeting.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Sam 16 Jan - 10:08

Oublié de mettre ça...

Le manager de MOTÖRHEAD Todd Singerman est revenu sur les derniers jours de Lemmy Kilmister décédé le 28 décembre dernier. Lorsqu’on lui a appris qu’il était en phase terminale de cancer le samedi 26 décembre, soit deux jours avant sa mort, Lemmy Kilmister s’est entendu dire de la bouche des médecins qu’il n’avait plus que « deux à six mois à vivre ».

Dans une interview accordée à Sky News, Todd Singerman, manager du groupe depuis de longues années, a expliqué que Lemmy est entré à l’hôpital le 13 décembre, deux jours avant la fête organisée pour son soixante-dixième anniversaire au Whisky A Go Go, parce qu’il ne se sentait pas bien. Bien que les médecins aient d’abord cru qu’il allait bien, ils ont tout de même voulu lui faire passer un scanner du cerveau avant de le laisser sortir car « sa façon de parler était étrange. Nous voulions vérifier s’il n’avait pas fait d’AVC. » Le scanner a révélé des tumeurs dans le cerveau et la nuque de Lemmy. « Personne ne s’en doutait. On a su pour le cancer samedi et le médecin lui avait annoncé qu’il lui restait entre deux et six mois à vivre. Il est mort aujourd’hui (lundi) alors que j’appelais les membres de son groupe, Phil [Campbell] et Mickey [Dee] pour leur dire de venir le voir et lui faire leurs adieux tant qu’il était encore debout. Il était vraiment déprimé… Il ne pensait pas mourir comme ça. » raconte le manager.

Singerman poursuit : « Il [Lemmy] rentre [de tournée], on prévoit une grande fête pour son anniversaire au Whisky A Go Go. Ses amis sont venus pour y jouer. Deux jours plus tard, je savais qu’il ne se sentait pas bien, alors on l’a emmené à l’hôpital, ils l’ont laissé sortir, puis après le scanner, ils ont trouvé un cancer dans son cerveau et sa nuque… Le médecin vient nous voir avec les résultats quelques jours après et nous annonce… la phase terminale. »

Le manager a par ailleurs confié à RollingStone.com que Lemmy avait réagi calmement. « Il l’a mieux pris que nous tous. Son seul commentaire a été ‘Oh, seulement deux mois, hein ?’ et le médecin a répondu ’Oui, Lem, je veux pas te raconter de conneries. C’est moche et on ne peut rien faire. Ca serait te mentir que de dire que tu as la moindre chance.' ». Au début, Todd Singerman ne voulait pas que le diagnostic soit dévoilé publiquement mais seulement annoncer que Lemmy était gravement malade et avait besoin de rester seul. « Il m’a dit ‘non, non, il faut que tu le dises à la presse. Je veux que les gens sachent que j’ai un cancer. C’est quelque chose de grave et ils doivent savoir.’ Voilà ce qu’il pensait. ».

Malgré le dossier médical surchargé de Lemmy ces deux dernières années, Singerman a déclaré que le diagnostic de cancer « avait surpris tout le monde. C’était [le cancer] la dernière chose à laquelle nous aurions pensé. Quand on y réfléchit, il avait vu tous les médecins du monde et personne ne l’a vu venir. C’était un véritable choc. » Il a expliqué que le mode de vie de Lemmy était différent de n’importe quel artiste : « Ça faisait 25 ans que je travaillais avec lui et il s’enfilait deux litres de Jack Daniel’s par jour, deux à trois paquets de cigarettes et d’autres petits plaisirs, et tout ça quotidiennement. Récemment, il a changé de goût (et je ne comprends toujours pas pourquoi mais il disait que c’était plus sain) et il est passé à la vodka-orange. »

Il précise également : « Je me souviens encore de l’une de ces phrases choc : A côté de Lemmy de MOTORHEAD, Keith Richards des ROLLING STONES est un enfant de chœur. Ce mec vivait comme ça tous les jours sans faire de pause. Si vous voulez mon avis, c’était la seule vraie rock star encore en vie. »

Source : Blabbermouth.
Traduction : Alexandra Molina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Dim 17 Jan - 22:18

Prochain numéro de Rock & Folk dédié à Lemmy :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kilou

avatar

Messages : 2336
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 50
Localisation : Fuckin' Nice

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Lun 18 Jan - 10:17

Phil a écrit:
Oublié de mettre ça...

Le manager de MOTÖRHEAD Todd Singerman est revenu sur les derniers jours de Lemmy Kilmister décédé le 28 décembre dernier. Lorsqu’on lui a appris qu’il était en phase terminale de cancer le samedi 26 décembre, soit deux jours avant sa mort, Lemmy Kilmister s’est entendu dire de la bouche des médecins qu’il n’avait plus que « deux à six mois à vivre ».

Dans une interview accordée à Sky News, Todd Singerman, manager du groupe depuis de longues années, a expliqué que Lemmy est entré à l’hôpital le 13 décembre, deux jours avant la fête organisée pour son soixante-dixième anniversaire au Whisky A Go Go, parce qu’il ne se sentait pas bien. Bien que les médecins aient d’abord cru qu’il allait bien, ils ont tout de même voulu lui faire passer un scanner du cerveau avant de le laisser sortir car « sa façon de parler était étrange. Nous voulions vérifier s’il n’avait pas fait d’AVC. » Le scanner a révélé des tumeurs dans le cerveau et la nuque de Lemmy. « Personne ne s’en doutait. On a su pour le cancer samedi et le médecin lui avait annoncé qu’il lui restait entre deux et six mois à vivre. Il est mort aujourd’hui (lundi) alors que j’appelais les membres de son groupe, Phil [Campbell] et Mickey [Dee] pour leur dire de venir le voir et lui faire leurs adieux tant qu’il était encore debout. Il était vraiment déprimé… Il ne pensait pas mourir comme ça. » raconte le manager.

Singerman poursuit : « Il [Lemmy] rentre [de tournée], on prévoit une grande fête pour son anniversaire au Whisky A Go Go. Ses amis sont venus pour y jouer. Deux jours plus tard, je savais qu’il ne se sentait pas bien, alors on l’a emmené à l’hôpital, ils l’ont laissé sortir, puis après le scanner, ils ont trouvé un cancer dans son cerveau et sa nuque… Le médecin vient nous voir avec les résultats quelques jours après et nous annonce… la phase terminale. »

Le manager a par ailleurs confié à RollingStone.com que Lemmy avait réagi calmement. « Il l’a mieux pris que nous tous. Son seul commentaire a été ‘Oh, seulement deux mois, hein ?’ et le médecin a répondu ’Oui, Lem, je veux pas te raconter de conneries. C’est moche et on ne peut rien faire. Ca serait te mentir que de dire que tu as la moindre chance.' ». Au début, Todd Singerman ne voulait pas que le diagnostic soit dévoilé publiquement mais seulement annoncer que Lemmy était gravement malade et avait besoin de rester seul. « Il m’a dit ‘non, non, il faut que tu le dises à la presse. Je veux que les gens sachent que j’ai un cancer. C’est quelque chose de grave et ils doivent savoir.’ Voilà ce qu’il pensait. ».

Malgré le dossier médical surchargé de Lemmy ces deux dernières années, Singerman a déclaré que le diagnostic de cancer « avait surpris tout le monde. C’était [le cancer] la dernière chose à laquelle nous aurions pensé. Quand on y réfléchit, il avait vu tous les médecins du monde et personne ne l’a vu venir. C’était un véritable choc. » Il a expliqué que le mode de vie de Lemmy était différent de n’importe quel artiste : « Ça faisait 25 ans que je travaillais avec lui et il s’enfilait deux litres de Jack Daniel’s par jour, deux à trois paquets de cigarettes et d’autres petits plaisirs, et tout ça quotidiennement. Récemment, il a changé de goût (et je ne comprends toujours pas pourquoi mais il disait que c’était plus sain) et il est passé à la vodka-orange. »

Il précise également : « Je me souviens encore de l’une de ces phrases choc : A côté de Lemmy de MOTORHEAD, Keith Richards des ROLLING STONES est un enfant de chœur. Ce mec vivait comme ça tous les jours sans faire de pause. Si vous voulez mon avis, c’était la seule vraie rock star encore en vie. »

Source : Blabbermouth.
Traduction : Alexandra Molina.
Crying or Very sad Crying or Very sad Je comprends pourquoi il souffrait tant des cervicales ces derniers mois, et cela explique aussi son "bug" au festival de Glastonbury
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   Ven 29 Jan - 17:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOTÖRHEAD   

Revenir en haut Aller en bas
 
MOTÖRHEAD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FUNKY JUNCTION :: PARLONS MUSIQUE :: ARTISTES ET GROUPES DIVERS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: