FUNKY JUNCTION

Forum sur la DEEP PURPLE FAMILY et la THIN LIZZY FAMILY
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
L'album de la semaine MARK 1 ET 2 de DEEP PURPLE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 DAVID BOWIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ted
Admin
avatar

Messages : 9165
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: DAVID BOWIE   Lun 26 Oct - 8:51

David Bowie a révélé les détails de son 25ème album studio qui s’appellera "Blackstar". Il sortira le jour de son 69ème anniversaire, le 8 Janvier 2016.

Selon le Times, cet album sera sans doute son "plus étrange et complètement dingue". Il serait un mélange de Kraftwerk mixé à des influences jazz.

L'album contiendra uniquement sept titres et a été enregistré au Magic Shop de New York avec un groupe de musiciens jazz. La plage titulaire aura une durée de dix minutes, et le Times rapporte que Bowie refusera d'en fournir une version radio. Ce sera "tout ou rien". Ce premier single sortira le 19 novembre.

En 2013 déjà, Bowie avait créé la surprise en dévoilant "The Next Day" après 10 ans d'absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Ted
Admin
avatar

Messages : 9165
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 9:34

pUTAIN QUEL CHOC...disparation d'un très grand et talentueux artiste....au revoir Mr Bowie merci pour tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Tontonjimi

avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 44
Localisation : In Vlaenderen

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 10:56


Oui juste quelques jours après son anniversaire Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 16:07



Alors que le monde pleure David Bowie depuis l’annonce officielle de son décès vers 8h00 ce lundi matin, l’ex-femme du chanteur Angie Bowie ne savait toujours pas qu’il était mort en début d’après-midi.

Cette dernière participe à la téléréalité anglaise Big Brother sur Channel 5 (l’équivalent du Loft en France) et à 11h39 ce matin personne ne l’avait encore informée de la disparition de son ex à en croire un tweet publié par le compte officiel du programme.

Following the very sad news of David Bowie’s death, we can confirm Angie will be informed off camera today at the earliest opportunity.
— Big Brother UK (@bbuk) 11 Janvier 2016

« Après la très triste nouvelle de la mort de David Bowie, nous pouvons vous confirmer qu’Angie sera informée hors caméra aujourd’hui dès que nous en aurons l’occasion », peut-on lire.

C’est seulement à 14h54 que Big Brother a donné signe de vie sur le réseau social pour informer le public que Angie Bowie avait été prévenue de la disparition de son ex-mari.

Following the very sad news of David Bowie’s death, we can now confirm that Angie Bowie has been informed off camera by her representatives.
— Big Brother UK (@bbuk) 11 Janvier 2016

« Après la très triste nouvelle de la mort de David Bowie, nous vous confirmons que l’information a été communiquée à Angie Bowie hors caméra par ses agents », indique le programme. Dans un autre tweet, Big Brother explique que l’ex-femme du chanteur légendaire a décidé de poursuivre son aventure télévisuelle malgré tout.

Angie Bowie, 66 ans, a été mariée à David Bowie de 1970 à 1980. Ensemble ils ont eu un fils, Duncan Jones, devenu réalisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 16:47

Soirée David #Bowie mercredi dès 20h45 sur @ARTEfr : #Furyo suivi d'une nuit spéciale #hommage @ARTEconcertFR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 16:51

Hommage à David Bowie ce soir, dans #CàVous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 18:34

L'hommage de la Wembley Arena à Londres :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PCH29

avatar

Messages : 1613
Date d'inscription : 10/09/2015
Age : 54
Localisation : BOUT DE LA TERRE

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 19:08

j'ai appris ça ce matin par mes collègues de boulot, j'ai tout d'abord cru à une mauvaise blague, les boules
journée DB demain dans le bureau....
RIP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Badboy

avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 53
Localisation : Kissvillage

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 19:35

RIP David ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-france-forum.forumactif.com/
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 22:01

L'Hammersmith s'y est mis aussi :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 23:05

La dernière photo prise par sa femme le jour de son anniversaire le 8 janvier 2016 :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 9165
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 23:16

bravo ça fait quand même un choc cette perte... Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 23:17

Avec Peter Frampton...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mar 12 Jan - 10:52

Petit rappel de l'expo que j'avais vue en compagnie de mon pote Ponpon :

"Bon cet aprem, je me suis rendu en compagnie de Ponpon à l'expo consacrée à David Bowie, une expo qui a débuté à la Philharmonie à la Villette le 3 mars et qui s'achèvera le 31 mai. Un seul mot ne peut que qualifier cette rencontre avec le Thin White Duke : "MAGNIFIQUE". On y admire des documents rares tels que les contrats des premiers concerts et les manuscrits originaux de certains titres emblématiques comme Ashes To Ashes mais également des extraits de concerts hyper connus, Hammersmith Odeon '73 et moins connus Tokyo '90. D'ailleurs, j'en ai un peu chié pour prendre des photos. J'ai donc fait ça en loucedé car il faut dire que nous, les visiteurs étions sérieusement épiés par les vigiles. Mais un Phil, ça a plus d'un tour dans son sac....
La cerise sur le gâteau fut sans aucun doute la présentation des costumes de scène toutes périodes confondues, tous aussi excentriques que les autres. Pour les Franciliens et si les autres le peuvent, c'est une expo INCONTOURNABLE":











































Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mar 12 Jan - 23:23

Jimmy Page : "Bowie was an innovator, a unique artist with a vision that changed the face of popular music. He is greatly missed."

"Bowie était un innovateur, un artiste unique qui a changé la face de la musique populaire. Il nous manquera énormément."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mar 12 Jan - 23:45

Par ailleurs, lorsqu'il apparaissait sur une scène, il se passait toujours quelque chose de magique voire même quelque chose de magnétique. Je ne sais pas s'il y en a qui connaissent le double live de Tina Turner intitulé Tina Live In Europe paru en 1988. A un moment donné, il vient pour chanter Tonight en compagnie de la "diva" et naturellement le public lui adresse une ovation particulièrement chaleureuse à tel point qu'il lui vole presque la vedette tout comme d'ailleurs lors du concert-hommage à Freddie Mercury à Wembley le 20 avril 1992 où il rejoint Annie Lennox pour une superbe interprétation d'Under Pressure sous une ovation nourrie du stade entier. Ce mec avait une classe naturelle. respect respect respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kilou

avatar

Messages : 2336
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 50
Localisation : Fuckin' Nice

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Jeu 14 Jan - 14:05

Bowie s' est fait incinérer quelques heures après son décès, sans sa famille ni ses proches, il avait mis en scène sa mort comme il concevait son oeuvre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 25 Jan - 23:36

A paraître :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mar 26 Jan - 22:37

par Morgane Giuliani publié le 25/01/2016 à 12:59
10Partages

Même après sa disparition, survenue le 10 janvier, David Bowie n'a pas fini de surprendre. On pensait que Blackstar, son ultime album sorti de son vivant, le 8 janvier dernier, serait son dernier disque. Il pourrait en être autrement. Tony Visconti, le producteur légendaire du chanteur britannique, a affirmé à Rolling Stone que ce dernier travaillait déjà au successeur de Blackstar et que 5 démos avaient été enregistrées à cet effet.

Cette fois, une source "proche" citée par l'hebdomadaire américain Newsweek, qui a souhaité "rester anonyme par respect pour sa famille", stipule "qu'une longue liste de sorties musicales a été planifiée par David Bowie avant sa mort". Il s'agirait d'une série d'anthologies divisées en fonction des différentes "ères" traversées par la musique de David Bowie. Elles devraient sortir dans les 5 années à venir, et "pas forcément dans l'ordre chronologique". La première devrait être mise en vente "avant la fin de l'année 2017".


Par ailleurs, un album sera aussi tiré de la pièce de théâtre Lazarus. Jouée à New York fin 2015 et co-écrite par David Bowie, elle est librement inspirée du film L'homme qui venait d'ailleurs, dont David Bowie a assuré le rôle principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 9165
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mar 26 Jan - 22:55

incroyable..quel courage... respect respect respect respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Dim 31 Jan - 14:48

Dans une interview au journal britannique "The Sun", Angie Bowie raconte que peu avant leur divorce, l’interprète de "Heroes" sous l’influence de l’alcool se serait montré violent à son égard. C’est dans une maison de Los Angeles, à la veille d’une tournée, que la scène se serait déroulée.

"J’ai demandé à Corinne combien de bagages elle avait prévus pour le voyage de David en Jamaïque. Elle m’a giflée et je l’ai giflée en retour en lui disant qu’elle n’avait pas à me traiter comme ça. Soudain, David traverse la pièce. Il m’attrape à la gorge avec ses deux mains. (...) Je commençais à paniquer. Je sentais qu’il n’allait pas s’arrêter. Corinne est intervenue et m’a sauvée. Il est donc possible que je lui doive ma vie" explique Angie Bowie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 9165
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mer 13 Avr - 6:08

La partition de "Blue Jean" signée par David Bowie sera vendue aux enchères à Londres, ce 14 mai.


Ce sera lors du Rumble in the Jumble, dont les bénéfices seront reversés à Oxfam. L'argent servira à aider à établir une meilleure égalité homme/femme en Birmanie.

La partition dédicacée figurera dans un cadre en compagnie de deux autres photos du chanteur. Le prix de départ de l'enchère n'est pas encore connu. D'autres objets ayant appartenu à Annie Lennox, Kate Moss ou encore Mark Ronson seront en vente, tout comme une paire de lunettes d'Elton John.

"Blue Jean" se trouve sur l'album "Tonight" sorti en 1984.


je crois que cela va être la même chose que pour Lennon ou Hendrix....pendant des années va avoir des trucs comme cela...des inédits,des manuscrits etc.... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Kilou

avatar

Messages : 2336
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 50
Localisation : Fuckin' Nice

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mer 13 Avr - 9:50

Ben tiens, tant qu' il y' a du flouze à prendre Rolling Eyes
M' enfin, faut être cintré pour acheter cette partoche, surement une des pires bouses de BOWIE geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Jeu 27 Oct - 17:19

Je viens de trouver une excellente chronique de ce chef d'oeuvre :



Tiens, ça faisait un bail qu'on n'avait pas parlé de David Bowie ici, non ? Et avec cet album, sincèrement, on a de quoi faire. Il existe plein d'albums live mythiques : Made In Japan de Deep Purple, Live/Dead du Grateful Dead, Live At Leeds des Who, Wings Over America des Wings, Live After Death d'Iron Maiden, Live At The Star-Club de Jerry Lee Lewis, Get Yer Ya-Ya's Out ! des Rolling Stones... Ce live fait assurément partie de la même joyeuse troupe. Il est sorti tardivement en album par rapport à sa captation, et encore plus tardivement dans une version définitive et convaincante, mais l'essentiel est qu'il soit sorti. Aussi bien en album qu'en DVD, car il faut savoir que ce live est à la base, aussi un film musical. Tout comme l'album des Wings que j'ai cité, et celui de Maiden aussi, je crois bien. Ce live, datant de 1973 pour le concert, de 1983 pour la première édition en album, et de 2003 pour la définitive (CD et DVD, avec un nouveau mix pour l'album) que j'aborde ici, c'est bien évidemment Ziggy Stardust & The Spiders From Mars - The Motion Picture Soundtrack. Je ne sais plus trop pour quelle raison les fans durent attendre 10 ans pour l'album (officiel), mais c'est le cas. En tout cas, celles et ceux qui étaient, ce soir-là (le 3 juillet 1973), à l'Hammersmith Odeon de Londres, pour la dernière date de la tournée de Bowie, s'en souviennent encore 40 ans plus tard, pour ceux qui, évidemment, sont toujours en vie (et pourquoi seraient-ils morts, d'ailleurs ? A moins d'avoir déjà 40 ans et plus quand ils ont assisté au concert...). Filmé par D.A. Pennebaker (Don't Look Back, sur Dylan, 1967), le film jure par ses images vieillies, aux teintes criardes, et a pris un coup dans l'aile. Le live, lui, reste ce qu'il est : une buterie.

Bowie achevait, ici, sa tournée promotionnelle d'Aladdin Sane, dont quatre titres (la reprise des Stones Let's Spend The Night Together en fait partie) sont présents ici. Il a 26 ans, les cheveux rouges, et ne va pas tarder à entrer en studio (et ça sera en France, au mythique Château d'Hérouville) pour enregistrer Pin Ups, son album de reprises qui mettra un point final à sa période glam. Mais en fait, c'est cet ultime concert de la tournée qui mettra un point final à sa période glam, et ça, seules quelques personnes (en plus de Bowie, évidemment) le savaient au moment de monter sur scène : sa femme Angela, Mick Ronson (guitare), Tony Visconti (ami producteur, auteur aussi du nouveau mix 2003, mais n'ayant pas produit le live original), sans doute aussi le patron de MainMan (maison de production hébergeant Bowie, conçue spécialement pour lui), Leee Black Childers, quoique pour ce dernier, ça ne soit pas certain qu'il savait. Savait quoi, au fait ? Hé bien...ça : Everybody...This has been one of the greatest tours of our life...First I'd like to thank the band...I'd like to thank our road crew...And I'd like to thank our lightning people...Of all the show of this tour, this particular show will remain with us the longest, because...not only is it...not only is it the last show of the tour, but it's the last show that we'll ever do. Thank you. Voilà. Ce que vous venez de lire dans la langue de Shakespeare est ce que l'on entend juste avant le dernier morceau, Rock'n'Roll Suicide (lequel morceau, déjà anthologique dans sa version studio, est ici totalement transcendé, Bowie le chante avec une force...). En gros, Bowie explique aux spectateurs que ce concert, en plus d'être le dernier show de la tournée (ce qu'ils savaient déjà : en annonçant My Death, Bowie dit que, compte tenu que c'est le dernier concert de la tournée, il voulait interpréter ce morceau, une reprise en anglais de La Mort de Brel, pour marquer le coup), est aussi le dernier, tout court. Stupeur affligée chez les spectateurs, et même chez deux des musiciens, Trevor Bolder (basse) et Mick 'Woody' Woodmansey (batterie), qui ignoraient que Bowie allait faire une telle déclaration (Ronson, lui, savait, et le pianiste Mike Garson devait aussi s'en douter un peu). Le lendemain, les journaux titraient "Bowie Quits", etc...

En fait, Bowie n'avait pas spécialement l'intention de mettre un terme à sa carrière ou à des concerts. Ou alors, il s'est rapidement repris, car, en 1974, pour promouvoir Diamond Dogs, il lancera une tournée internationale (mais surtout américaine), immortalisée par ce qui sera alors son premier live officiel commercialisé (David Live, très critiqué). Mais, en tout cas, c'est clair : les Spiders From Mars, son groupe glam, c'est fini. D'ailleurs, le batteur, Woodmansey, ne participera plus jamais à rien avec Bowie. Ce dernier, quand il convoquera des musiciens pour enregistrer Pin Ups peu après dans le même mois de juillet 1973, ne le prendra pas, il choisira Ainsley Dunbar (qui participera à Diamond Dogs aussi). Ronson sera de la partie sur Pin Ups (et ensuite, plus rien jusqu'à Black Tie White Noise en 1993, peu de temps avant la mort, par cancer, de Ronson), Garson le sera aussi, ainsi que sur Diamond Dogs et Young Americans (puis, plus rien jusqu'à The Buddha Of Suburbia, en 1993). Quant à Trevor Bolder, il quitte le groupe peu après le concert, écoeuré, et n'acceptera de revenir que pour enregistrer ses parties de basse pour Pin Ups, Bowie ayant essuyé des refus de la part d'autres bassistes tels Jack Bruce, et n'ayant d'autre choix que de le reprendre. Ambiance. Mais retour au concert de l'Hammersmith Odeon, on est là pour ça. Le concert est de ceux qui ne s'oublient pas. Seul petit reproche : il est sauvagement court, chacun des deux CD dure en gros 41 minutes... Le tout, pour 20 titres, dont 17 chansons (on a aussi deux Intro instrumentales utilisant des bribes de la bande-son d'Orange Mécanique, une intro par CD, et le fameux Farewell Speech). Mais on se console en se disant que rien n'y est à foutre en l'air. Le show démarre du feu de dieu par Hang On To Yourself et Ziggy Stardust. Je ne suis pas fanatique du premier morceau dans sa version studio (quoique, avant, je l'aimais encore moins que maintenant), mais en live, ça déchire son slip avec le dentier de papy. Punk avant l'heure, limite ! Watch That Man, premier extrait d'Aladdin Sane (un album reprenant la formule gagnante de The Rise And Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars en l'abrutissant de gros son glam ricain - l'album a été enregistré essentiellement là-bas -, production saturée et sans subtilité dans sa majeure partie, mais album très efficace et sympa quand même), assure aussi pas mal, puis on a droit à un petit melting-pot en trois titres : Wild-Eyed Boy From Freecloud, issu de Space Oddity (1969), All The Young Dudes (Oh, I need TV when I got T-Rex...) que Bowie composa pour Mott The Hoople sur leur album du même nom (qu'il a produit) en 1972, et Oh ! You Pretty Things, trois chansons souvent dans des versions courtes (1,40 minute pour chacune des deux dernières, autrefois réunies sur une seule plage audio), et sublimes. Après, arrive la grosse viande du premier disque : Moonage Daydream. Autant le dire, c'est une version totalement dantesque, étendue (6,30 minutes) et encore plus aboutie que la pourtant grandiose version studio. Bowie y chante avec toute ses tripes, le solo de guitare de Ronson est à tomber du haut de l'échelle vers le Paradis... Changes, qui suit, remet du calme relatif dans tout ça, suivi par un Space Oddity remarquable et, en guise de final du premier disque, My Death, adaptation anglophone, donc, de Jacques Brel, une des idoles de Bowie. Un Bowie qui n'hésite pas à demander à son public bien excité de se calmer, be quiet...thank you, avant de commencer à chanter, c'est que Brel, ça se respecte et se mérite, ah mais. On en pleurerait presque tellement c'est fort. Logiquement, après ce morceau assez long (7 minutes en comptant la présentation par Bowie), il y à un temps à prendre, on ne peut enquiller direct sur la suite ; le CD 1 se termine là.

Après une autre Intro d'une minute reprenant un des thèmes d'Orange Mécanique (William Tell Overture, en accéléré), on repart avec Cracked Actor, aux paroles bien salaces (Suck baby suck, give me your head) , issu d'Aladdin Sane, et refoutant bien la patate malgré son évident manque de subtilité. Time, aussi issu du même album, avec son ambiance cabaret de Weimar, est une belle montée en puissance (We should be on by now), glam et décadente tout en étant très précieuse. Le choc arrive ensuite, Bowie déterre The Width Of A Circle, morceau de 1970 (album The Man Who Sold The World) et le morceau, déjà long dans sa version studio, atteint ici quasiment le double en durée, soit 15, 45 minutes de folie pure, entre ambiance heavy et glam. Turn around, go back ! Après ça, difficile de passer à autre chose, et Let's Spend The Night Together, reprise des Cailloux et chanson aussi issue d'Aladdin Sane, fait très simpliste. Le passage rajouté par Bowie (...Do it, let's make love) est inutile et ridicule, et cette reprise est pour moi le morceau le moins bon et du live, et de l'album studio dont il est issu à la base, voilà c'est dit, et sans honte. Suffragette City remet les pendules à l'heure, puis une autre reprise, White Light/White Heat (du Velvet Underground), dévastatrice. Arrive enfin le moment de la Grande Révélation, le Farewell Speech cité plus haut dans le texte. Cris, lamentations du public, Bowie tue Ziggy. Puis... Time takes a cigarette, puts it in your mouth... La voix de Bowie semble quelque peu frémissante, tremblante, ou bien est-ce moi ? On sent, en tout cas, quelque chose se passer, durant les 5 minutes du dernier morceau, on sent vraiment un truc, impossible de ne pas frissonner, les yeux me piquent même, des fois, plus encore que dans la pourtant anthologique version studio... Et ce final, You're not alone ! Give me your hands, 'cause you're wonderful, oh give me your hands... KAPOW, c'est fini. Rock'n'Roll Suicide. Pas de rappel supplémentaire, il n'en est nul besoin, tout le monde est mort dans la salle, mort avec Ziggy, parti en poussière d'étoile au-dessus du public ému de l'Hammersmith Odeon. 41 ans après, ça garde tout son impact. Le 3 juillet 1973, Bowie a probablement donné le concert de sa vie, en tout cas, un de ses plus grands concerts (ça, au moins, c'est clair). Vous avez dit mythique ?

CD 1

Intro

Hang On To Yourself

Ziggy Stardust

Watch That Man

Wild-Eyed Boy From Freecloud

All The Young Dudes

Oh ! You Pretty Things

Moonage Daydream

Changes

Space Oddity

My Death

CD 2

Intro

Cracked Actor

Time

The Width Of A Circle

Let's Spend The Night Together

Suffragette City

White Light/White Heat

Farewell Speech

Rock'n'Roll Suicide

Source : Rock Fever
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4944
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Jeu 27 Oct - 18:56



David Bowie spent much of his final year on this planet working on a musical, Lazarus, based on his 1976 sci-fi movie The Man Who Fell to Earth. Written with Irish playwright Enda Walsh (Once), it seemed like a curious use of his time – but as we know now, it was part of his elaborate farewell gesture. Lazarus worked poignantly onstage – especially the climactic scene where alien Michael C. Hall (from Dexter) and his angel daughter swim like dolphins through puddles of milk while singing "Heroes," before he blasts off in his rocket back to his home planet.

David Bowie a passé la grande majorité de sa dernière parmi nous à travailler sur une comédie musicale, Lazarus, baséé sur son film de science fiction The Man Who Fell To Earth. Ecrite en compagnie de la dramaturge Enda Walsh, elle a occupé curieusement son temps. Mais ce que nous savons maintenant, elle faisait partie d'un geste d'adieu élaboré. Lazarus a marché de façon poignante sur scène surtout quand l'extraterrestre Michael C. Hall (de la série Dexter) et sa fille nagent comme des dauphins dans des flaques de lait alors qu'ils interprétaient Heroes avant qu'il ne fasse décoller da fusée pour retourner sur sa planète.

The Lazarus soundtrack has the title song, already familiar from his still-astounding Blackstar, along with three new Bowie songs. The other 18 tracks are theater pros doing his hits ("Changes," "All The Young Dudes") or deep cuts ("It's No Game," "Always Crashing in the Same Car"), recorded the day after his death. The songs have already been defined by the master – if you've heard Bowie sing "Life on Mars," not to mention Barbara Streisand or Lorde, you probably won't play this version twice. But the cast sometimes brings fresh nuance – especially "Absolute Beginners," where Hall and Cristin Milioti revive a long-forgotten Eighties movie theme as a doo-wop wedding hymn.

La bande-son porte le nom du titre qui figure sur le magnifique Blackstar et comporte également trois nouveaux titres. Les 18 titres restants sont des hits faits pour ce spectacle (Changes, All The Young Dudes) ou bien des démos (It's No Game, Aways Crashing In The Same Car) enregistrées le lendemain de sa mort. Les titres avaient déjà été sélectionnées par le Maître. Si vous avez entendu Bowie chanter Life On Mars, sans mentionner Barbara Streisand ou Lorde, vous ne remettrez pas cette version deux fois. Mais la distribution apporte de la fraîcheur surtout concernant Absolute Beginners dont l'interprétation très fraîche par Hall et Cristin Milioti de ce morceau des 80's longtemps oublié par Hall et Cristin Milioti, ressemblerait à un thème de mariage sur fond de doo-wop.

The real attraction is the three new Bowie tracks, recorded during the Blackstar sessions with the same great jazzy band and producer Tony Visconti. While he intended them for the musical, not his album, they're a chilling last transmission. Bowie comes on violent and threatening in the industrial "Killing a Little Time," snarling, "I've got a handful of songs to sing/To sting your soul, to fuck you over." "When I Met You" is pop charm, with a Lindsey Buckingham quiver in the guitar twang. But the real prize is "No Plan," where Bowie croons an eerie torch song about drifting into space, floating over New York City – "There's no music here/I'm lost in streams of sound." It's a crucial part of Bowie's long goodbye to a world that wasn't quite ready to let go of him.

Le véritable intérêt de cette sortie concerne les 3 nouveaux titres enregistrés durant les sessions de Blackstar avec le grand producteur jazzy Tony Visconti. Quand il a eu l'intention de les intégrer pour la comédie musicale et non pour son album, ils constituèrent un ultime témoignage vibrant. Bowie apparaît violent et menaçant sur le morceau "industriel" Killing A Little Time en grognant "J'ai tout un paquet de chansons à interpréter à vous mettre dans la tête pour vous entuber". When I Met You est une bleuette en compagnie d'un Lindsey Buckingham qui fait vibrer les cordes de sa guitare. Mais la véritable récompense, c'est No Plan sur laquelle Bowie fredonne une étrange chanson mélo sur le thème de l'errance dans l'espace ou bien encore cette envie de voler au dessus de New York. "Ici, il n'y a pas de musique. Je suis perdu dans les courants du son." C'est un moment crucial concernant l'adieu de Bowie à un monde qui n'était pas prêt à le laisser partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
DAVID BOWIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FUNKY JUNCTION :: PARLONS MUSIQUE :: ARTISTES ET GROUPES DIVERS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: