FUNKY JUNCTION
Bienvenue sur ce forum consacré à la DEEP PURPLE FAMILY et THIN LIZZY. Pour accéder a l’entièreté du forum, veuillez vous inscrire et vous connecter...

FUNKY JUNCTION

Forum sur la DEEP PURPLE FAMILY et la THIN LIZZY FAMILY
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
on est la juste pour parler musique....et c'est tout...
Faites le top 10 des albums avec D.COVERDALE..
Découverte de l'album WHITESPIRIT dans le salon GILLAN/GLOVER

Partagez | 
 

 DAVID BOWIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Phil



Messages : 4473
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Jeu 27 Oct - 18:56



David Bowie spent much of his final year on this planet working on a musical, Lazarus, based on his 1976 sci-fi movie The Man Who Fell to Earth. Written with Irish playwright Enda Walsh (Once), it seemed like a curious use of his time – but as we know now, it was part of his elaborate farewell gesture. Lazarus worked poignantly onstage – especially the climactic scene where alien Michael C. Hall (from Dexter) and his angel daughter swim like dolphins through puddles of milk while singing "Heroes," before he blasts off in his rocket back to his home planet.

David Bowie a passé la grande majorité de sa dernière parmi nous à travailler sur une comédie musicale, Lazarus, baséé sur son film de science fiction The Man Who Fell To Earth. Ecrite en compagnie de la dramaturge Enda Walsh, elle a occupé curieusement son temps. Mais ce que nous savons maintenant, elle faisait partie d'un geste d'adieu élaboré. Lazarus a marché de façon poignante sur scène surtout quand l'extraterrestre Michael C. Hall (de la série Dexter) et sa fille nagent comme des dauphins dans des flaques de lait alors qu'ils interprétaient Heroes avant qu'il ne fasse décoller da fusée pour retourner sur sa planète.

The Lazarus soundtrack has the title song, already familiar from his still-astounding Blackstar, along with three new Bowie songs. The other 18 tracks are theater pros doing his hits ("Changes," "All The Young Dudes") or deep cuts ("It's No Game," "Always Crashing in the Same Car"), recorded the day after his death. The songs have already been defined by the master – if you've heard Bowie sing "Life on Mars," not to mention Barbara Streisand or Lorde, you probably won't play this version twice. But the cast sometimes brings fresh nuance – especially "Absolute Beginners," where Hall and Cristin Milioti revive a long-forgotten Eighties movie theme as a doo-wop wedding hymn.

La bande-son porte le nom du titre qui figure sur le magnifique Blackstar et comporte également trois nouveaux titres. Les 18 titres restants sont des hits faits pour ce spectacle (Changes, All The Young Dudes) ou bien des démos (It's No Game, Aways Crashing In The Same Car) enregistrées le lendemain de sa mort. Les titres avaient déjà été sélectionnées par le Maître. Si vous avez entendu Bowie chanter Life On Mars, sans mentionner Barbara Streisand ou Lorde, vous ne remettrez pas cette version deux fois. Mais la distribution apporte de la fraîcheur surtout concernant Absolute Beginners dont l'interprétation très fraîche par Hall et Cristin Milioti de ce morceau des 80's longtemps oublié par Hall et Cristin Milioti, ressemblerait à un thème de mariage sur fond de doo-wop.

The real attraction is the three new Bowie tracks, recorded during the Blackstar sessions with the same great jazzy band and producer Tony Visconti. While he intended them for the musical, not his album, they're a chilling last transmission. Bowie comes on violent and threatening in the industrial "Killing a Little Time," snarling, "I've got a handful of songs to sing/To sting your soul, to fuck you over." "When I Met You" is pop charm, with a Lindsey Buckingham quiver in the guitar twang. But the real prize is "No Plan," where Bowie croons an eerie torch song about drifting into space, floating over New York City – "There's no music here/I'm lost in streams of sound." It's a crucial part of Bowie's long goodbye to a world that wasn't quite ready to let go of him.

Le véritable intérêt de cette sortie concerne les 3 nouveaux titres enregistrés durant les sessions de Blackstar avec le grand producteur jazzy Tony Visconti. Quand il a eu l'intention de les intégrer pour la comédie musicale et non pour son album, ils constituèrent un ultime témoignage vibrant. Bowie apparaît violent et menaçant sur le morceau "industriel" Killing A Little Time en grognant "J'ai tout un paquet de chansons à interpréter à vous mettre dans la tête pour vous entuber". When I Met You est une bleuette en compagnie d'un Lindsey Buckingham qui fait vibrer les cordes de sa guitare. Mais la véritable récompense, c'est No Plan sur laquelle Bowie fredonne une étrange chanson mélo sur le thème de l'errance dans l'espace ou bien encore cette envie de voler au dessus de New York. "Ici, il n'y a pas de musique. Je suis perdu dans les courants du son." C'est un moment crucial concernant l'adieu de Bowie à un monde qui n'était pas prêt à le laisser partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono



Messages : 162
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 21 Nov - 18:04

Il existe un un concert de Bowie en dvd. On le voit à Vancouver en 1983. Il interpréte ses plus grands titres. Le titre c'est "Serious moonlight". A la guitare éléctrique, il y a Earl Slick qui jouait avec lui sur scéne en 1974 et qui joue sur "station to station" (1976).
Il y a aussi le guitariste Carlos Alomar guitariste de Bowie depuis 1974. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4473
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Sam 11 Mar - 12:02

On m'a fait part d'une sortie probable pour le Record Store Day d'un live enregistré à Los Angeles en 74 avec une setlist quelque peu modifiée par rapport au David Live.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4473
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Sam 11 Mar - 17:04

Des précisions sur ce live à Los Angeles intitulé Cracked Actor ainsi qu'un autre album intitulé Bowpromo qui, lui, propose des alternate versions de Hunky Dory :

Deux albums de la légende du rock David Bowie vont ressortir en avril à l'occasion du 10e anniversaire de la journée des disquaires (Record Store Day), devenue la fête des disques vinyles, a indiqué son label Parlophone vendredi.

Les albums sortiront en un nombre limité d'exemplaires le 22 avril, y compris un opus de trois 33 tours d'un concert de 1974, nommé Cracked Actor.

Ce concert à Los Angeles marque l'adoption par Bowie, qui a d'abord incarné le «glam rock», de la musique soul. Il partagea ce concert en 1974 avec le chanteur de soul Luther Vandross.

Un documentaire de la BBC avait diffusé plusieurs morceaux de ce concert mais cet album réunit pour la première fois tous les enregistrements.

C'est le producteur de Bowie, Tony Visconti, qui les a remasterisés, selon le label.

Le deuxième opus est Bowpromo, un album promotionnel de 1971 qui comprend des versions alternatives de morceaux sortis plus tard cette année-là dans l'album de Bowie Hunky Dory.

La face B du vinyle comprend des titres de Dana Gillespie, une chanteuse britannique connue pour avoir joué sur scène dans Jesus Christ Superstar de Andrew Lloyd Webber.

En constante évolution tout au long de sa carrière, Bowie avait encore innové avec son dernier album Blackstar, sorti l'an dernier deux jours avant sa mort à 69 ans, due à un cancer dont il n'avait jamais parlé publiquement.

Les ventes de vinyles ont bondi ces dernières années aux États-Unis et certains pays en Europe, stimulant très marginalement le secteur.



Cracked Actor (Live in Los Angeles 1974)

Side 1:
01. Introduction
02. 1984
03. Rebel Rebel
04. Moonage Daydream
05. Sweet Thing/Candidate/Sweet Thing

Side 2:
06. Changes
07. Suffragette City
08. Aladdin Sane
09. All the Young Dudes
10. Cracked Actor

Side 3:
11. Rock ‘n’ Roll With Me
12. Knock on Wood
13. It’s Gonna Be Me
14. Space Oddity

Side 4:
15. Diamond Dogs
16. Big Brother
17. Time

Side 5:
18. The Jean Genie
19. Rock ‘n’ Roll Suicide
20. John, I’m Only Dancing (Again)



Bowpromo

01. Oh! You Pretty Things
02. Eight Line Poem
03. Kooks
04. It Ain’t Easy
05. Queen Bitch
06. Quicksand
07. Bombers/Andy Warhol Intro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono



Messages : 162
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mer 15 Mar - 20:28

Le live de 74 est bien, je l'ai en cd. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4473
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Dim 19 Mar - 10:57

Nono a écrit:
Le live de 74 est bien, je l'ai en cd. Smile

+1 santé respect respect respect


Hammersmith Odeon, 3rd June 1973
David Bowie

par Aurélien Noyer le 17 mai 2010

Dans le cadre d’une série sur les plus grands concerts de l’histoire du rock, voici la quatrième pierre d’un édifice qui s’annonce imposant. Cette semaine donc, David Bowie alias Ziggy Stardust monte sur la scène de l’Hammersmith Odeon le 3 juin 1973 et à la surprise générale, il annonce que c’est le dernier concert qu’il fera.

En sortant de l’Hammersmith Odeon, c’est peu dire qu’Alan avait le moral à zéro. Pourtant, il venait de voir le concert qu’il attendait depuis des mois, le concert de son idole ; il s’était même maquillé pour l’occasion, se traçant un éclair argenté sur le visage comme lui, comme Ziggy. Certains l’appelaient David Bowie, mais Alan savait que son vrai nom était Ziggy Stardust, l’extraterrestre qui faisait un seppuku rock’n’roll chaque jour sur sa platine avant de renaître sous la forme d’un génie à moitié fou nommé Aladdin Sane. Ce concert, Alan l’avait imaginé dans les moindres détails : les costumes et les maquillages de Ziggy, la fellation simulée sur le guitariste Mick Ronson, les postures félines. Collectionnant les photos de l’androgyne dans NME et Melody Maker, il ne lui manquait plus que de le voir en live, de le voir bouger en vrai et mourir sur scène. Comme les autres kids de Bromley, il avait claqué ses économies pour se payer la place de concert, sans compter les fringues glam et le maquillage ; autant dire qu’il attendait énormément de ce concert, mais jamais il n’aurait pu imaginer ça. Qu’avait-il dit déjà ? « Ce show restera longtemps dans nos mémoires, pas seulement parce que c’est la fin de la tournée, mais parce que c’est le dernier show que nous ferons jamais. » Impossible de décrire les cris de désarroi d’Alan et des fans autour de lui...

En tout cas, voilà qui représentait une aubaine pour James Desmond. C’était un peu à contre cœur qu’il s’était retrouvé au lieu de tous ces gamins peinturlurés, mais bon... Apparemment, le patron était à fond dans tout ce cirque glam-rock, et quand le patron s’appelle D.A. Pennebaker, l’homme qui a filmé Dylan et Hendrix, s’il vous demande de filmer un mec avec un maquillage ridicule et qui change de costume toutes les trois chansons, vous le faites du mieux possible. Et donc James Desmond s’appliquait à filmer ce concert, et peu importe si cet espèce de séquence de mime exécutée par Bowie pendant The Width Of The Circle ou la chorégraphie avec le guitariste de Moonage Daydream déclenchait surtout de l’incrédulité chez lui. De toute façon, RCA, le label de l’énergumène en costume japonais, voulait filmer un concert, et ils payaient bien, parce qu’il se murmurait que ça pourrait bien être le dernier : de quoi rajouter un peu d’enjeu à l’exercice. Et puis, voyons le bon côté des choses, les filles étaient plus jolies que les hippies mal fagotées de Monterey et il avait bien aimé la reprise du My Death de Mort Shuman [1], et puis l’intervention de Jeff Beck aussi...

Ce satané Jeff Beck, oui... Un excellent musicien, mais quel casse-couille !! Bien des années après ce fameux « dernier concert », tel était du moins l’avis de Tony Visconti. Il était en train de mixer les bandes de ce show mythique et il y avait du boulot : le son était à la limite de l’audible, Mick Ronson et Trevor Bolder étaient trop loin des micros pour que leurs chœurs soient exploitables. Pourtant, RCA tenait à ce que le concert puisse être disponible en disque et en vidéo, ce qui impliquait donc une petite retouche du son et même l’enregistrement de chœurs pour remplacer les originaux. Et voici donc David et Tony en studio en 1981, huit ans après les évènements, pour réenregistrer certains passages un peu délicats au niveau de la justesse [2]. Et voilà que la nouvelle tombe : Jeff Beck ne veut figurer ni dans le film ni dans le disque correspondant. En guise de raisons, uniquement de vagues explications. Il ne serait pas satisfait de sa performance de ce soir-là, il trouverait que sa boucle de ceinture était finalement de mauvais goût, les royalties ne seraient pas assez élevées pour lui. Au final, personne n’a jamais su pourquoi, mais quoi qu’il en soit, tant pis pour lui, son apparition durant le deuxième rappel sera perdue. Autant pour le medley The Jean Genie/Love Me Do et Round and Round...

D’ailleurs, c’est également à Jeff Beck que Trevor Bolder pensait alors qu’il enregistrait sa partie de basse pour Shapes Of Things -reprise des Yardbirds oblige. Après tout, ce fameux 3 juin 1973, ce « dernier concert », ce n’était que quelques semaines plus tôt, aussi se souvenait-il parfaitement de sa réaction au moment du petit discours de David. « What the fuck ?? Le dernier concert que nous ferons jamais ?? C’est quoi, ces conneries ?! » Le dernier concert des Spiders From Mars... il aurait bien aimé être mis au courant avant le tout dernier rappel. En y réfléchissant, Mick Ronson devait être au courant, lui. Ça faisait quelque temps que lui et Tony DeFries discutait à propos d’une éventuelle carrière solo du guitariste. En tout cas, il avait été rassuré de savoir que ce concert ne signait pas l’arrêt de la carrière de Bowie, seulement la fin du personnage de Ziggy Stardust, et donc des Spiders From Mars en tant que groupe. Annulant tous les concerts qui devaient suivre l’Hammersmith Odeon, David avait foncé en studio pour enregistrer un album de reprises et avait donc permis celui qui était son bassiste depuis deux ans de tenir la quatre-cordes une dernière fois sur ce Pin Ups, disque auquel était destiné Shapes Of Things qui l’occupait présentement. Ironiquement, Woody Woodmansey avait été remplacé par Aynsley Dunbar derrière les fûts, lui qui, malgré l’amertume de n’avoir pas été mis au courant, avait accepté de participer au « Last Supper », cette fête de « départ à la retraite » improvisée le lendemain dans un des restaurants les plus chers de Londres, le Café Royal. La rumeur prétend que Woody avait passé la soirée à essayer de savoir s’il allait rester le batteur de David. A ce niveau-là, Trevor avait-il au moins gardé sa fierté et refusé d’assister à cette mascarade.

Tout le contraire de Mick Rock, qui n’aurait raté cette soirée pour rien au monde. C’est peu dire que toutes les stars londoniennes étaient au rendez-vous : Jeff Beck, Ringo Starr, Ryan O’Neal, Lou Reed et Barbara Streisand étaient là ; même Mick Jagger avait fait le déplacement. Sachant que dans leur coin tous les journalistes présents devaient être en train d’écrire leurs articles, que le New Musical Express ne se priverait pas d’en faire sa Une : « Bowie prend sa retraite ! » C’était à n’en pas douter l’évènement de l’année, et être présent à cette soirée était le rêve de tout photographe londonien, mais même au milieu de ce Who’s Who, celui qui attirait tous les regards et toutes les attentions, c’était Bowie, chacun essayant de comprendre. Arrêtait-il vraiment ? Qu’avait-il voulu dire ? Quelles étaient les raisons d’une telle déclaration ?

Tellement de gens voulait savoir, pourtant l’explication était assez simple. Au terme d’une tournée épuisante, David en avait marre, marre d’incarner à longueur de temps ce fichu Ziggy Stardust qui l’avait certes conduit au succès, mais qui commençait à prendre une place trop envahissante, marre aussi de voir son manager Tony DeFries accumuler les dates de concerts les unes après les autres. Cela faisait déjà un moment qu’il pensait à arrêter un moment avec éventuellement ces fameux concerts du 2 et 3 juin en guise de déclencheur : de retour d’une tournée américaine, auréolé de gloire, une apothéose rêvée pour tuer Ziggy une bonne fois pour toutes. Juste avant d’entrer en scène, il se sentait déjà prêt : le concert du 2 juin s’était bien passé et pour ouvrir ce deuxième concert londonien, Mick Garson avait accepté de se lancer dans une longue improvisation en piano solo sur Space Oddity, Ziggy Stardust, John, I’m Only Dancing et Life On Mars. Le déroulement du concert n’avait alors fait que renforcer sa détermination. Bien évidemment, les tubes Ziggy Stardust, Life On Mars, Suffragette City avaient toujours les faveurs du public, mais même les reprises de Brel ou de White Light/White Heat du Velvet Underground avaient atteint les kids, et puis ce rappel avec Jeff Beck... Tout était prêt pour un véritable Rock’n’Roll Suicide et en quelques secondes tout était dit : « Ce show restera longtemps dans nos mémoires, pas seulement parce que c’est la fin de la tournée, mais parce que c’est le dernier show que nous ferons jamais. » Les concerts suivants allaient être annulés, offrant ainsi à David l’occasion d’enregistrer cet album-hommage au Swinging London dont il rêvait. Et ensuite ? Ensuite peu importe... Ziggy était mort, une nouvelle ère s’ouvrait. [3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono



Messages : 162
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Dim 19 Mar - 18:01

Merci Phil. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono



Messages : 162
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Jeu 27 Avr - 20:15

Un bon album de David à posséder c'est "David Bowie at the Beeb 1968-72". Ce sont des sessions à la BBC, le son est bon. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4473
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Jeu 25 Mai - 23:42

Publié en triple vinyle à l'occasion de la dernière édition du Disquaire Day, Cracked Actor - Live In Los Angeles 74 sera disponible le 16 juin en édition 2CD accompagnée d'un livret de 12 pages reprenant le programme original du show du L.A Amphitheatre et un article contemporain sur les concerts des Philly Dogs rédigé par Richard Cromelin et publié le 10 octobre 1974 dans Rolling Stone. Ces deux documents ne figuraient pas dans l'édition vinyle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono



Messages : 162
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Ven 26 Mai - 14:40

C'est bien Phil qu'il sorte en cd comme ça tout le monde pourra l'écouter. Je ne pense pas l'acheter car je l'ai déja dans une autre édition en cd. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono



Messages : 162
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mer 21 Juin - 15:41

Avez vous des dvds de David? Moi, j'en ai quelques uns, surtout pour les années 60, 70 et 80. J'adore le film "Ziggy Stardust" (1973). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4473
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mer 21 Juin - 16:32

J'ai Ziggy aussi et A Reality Tour. respect respect respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 8373
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mer 21 Juin - 16:49

live at the beeb en whs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Nono



Messages : 162
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mer 21 Juin - 16:59

Merci Phil et Ted. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono



Messages : 162
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Jeu 22 Juin - 20:36

En live, je conseille la tournée 72/73, la tournée US 1974 et la tournée de 1976. Sinon, Il y celles de 1978 et 1983. On trouve des enregistrements à la BBC de 68 à 72 (certains sont en concert). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 8373
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Jeu 22 Juin - 22:39

pas trop fan de la période let's dance...quoique c'est devenu des classiques maintenant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Nono



Messages : 162
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Ven 23 Juin - 8:34

Oui, Ted, j'aime bien juste quelques hits de cet album. Par contre, il existe un dvd de la tournée 83 où Bowie reprend ses classiques et là j'aime bien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 8373
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mer 12 Juil - 21:00

sortie d'un magnifique coffret..
https://www.rtbf.be/classic21/article/detail_nouveau-box-david-bowie-1977-1982?id=9658282
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Nono



Messages : 162
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Jeu 13 Juil - 6:53

Oui, Ted, il y avait déja deux coffrets pour les années précédentes. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono



Messages : 162
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Jeu 20 Juil - 20:07

Les 45 t de David Bowie sont réédités en picture discs. Surtout ceux des années 70. On les trouve sur amazon ou ebay. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
DAVID BOWIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» TOP 10 TITRES DAVID BOWIE
» David Bowie
» David Bowie
» David Bowie
» David Bowie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FUNKY JUNCTION :: PARLONS MUSIQUE :: ARTISTES ET GROUPES DIVERS-
Sauter vers: