FUNKY JUNCTION

Forum sur la DEEP PURPLE FAMILY et la THIN LIZZY FAMILY
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
L'album de la semaine MARK 1 ET 2 de DEEP PURPLE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MARILLION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phil

avatar

Messages : 4955
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: MARILLION   Lun 12 Déc - 10:15

MARILLION : Paris, Elysée Montmartre, 10/12/16

Ce concert avait pour moi deux saveurs particulières. La première concernait mes retrouvailles avec l'Elysée Montmartre que je n'avais pas fréquenté.........houlà.........depuis une bonne dizaine d'années et puis, entre-temps, s'y était déclaré un incendie qui avait interrompu toute forme d'évènement musical ou autre pendant cinq longues années. La seconde concernait le fait que je n'avais pas revu Marillion depuis..................le 14 décembre 1987, date d'un concert mémorable à Bercy sur la tournée Clutching At Straws.

Sinon durant cette longue période, je m'étais procuré les albums Brave, Holidays In Eden et quelques albums live sans pour autant me décider à aller les revoir car je vais humblement vous l'avouer mais la période Fish m'avait tellement marqué que j'avais porté peu ou prou d'intérêt à la carrière du groupe avec Steve Hogarth mis à part l'achat des albums cités plus haut.

C'est donc mon pote François, suite encore à un désistement de dernière minute qu'il me propose ce concert de Marillion qui vient de sortir un nouvel album intitulé Fear dont la teneur m'est absolument inconnue. Bref, j'accepte l'invitation.

John Wesley, le guitariste qui assure les concerts de Porcupine Tree, ouvre " le bal" sur une musique très aérienne et très complexe qui finit à la longue par m'ennuyer surtout que le monsieur n'est accompagné par personne. J'en profite pour payer un pot à François...........







Ah oui au fait, l'Elysée Montmartre qui, aujourd'hui, est vraiment resplendissant, est complet pour ce concert de Marillion.



Après une intro ponctuée par un solo très aérien un Steve Rothery qui a visiblement forci solo durant lequel l'on voit apparaître sur écran géant le visage de Steve Hogarth sur The Invisible Man, tout le groupe apparaît sereinement puis enchaine sur un Power et un Sounds Can't Be Made particulièrement ovationnés par le public parisien. Pete Trewawas, le bassiste sautille tel un lutin.

















Living In FEAR vient nous rappeler qu'un nouvel album est sorti en septembre dernier et démontre par la même que le groupe évolue dans un registre apaisé. Ceci dit, selon l'avis de spécialistes de Marillion période Hogarth, ce morceau apparaît comme n'étant pas le plus essentiel de ce 18ème album. Je ne l'ai pas écouté  et c'est vrai qu'avec les vieux vinyles de l'ère Fish que je n'ose pas trop dévoiler compte tenu du fait que le public semble avoir pris fait et cause pour cette formation en poste depuis une petite trentaine d'années à peine. Effectivement, je cautionne l'avis de ces érudits "marillonniens" car ce morceau, je le trouve long et un peu ennuyeux. Mais bon, ce qui suit, va être beau à pleurer et ce, grâce à une version particulièrement émouvante de Sugar Mice, titre-phare extrait de Clutching At Straws, le dernier album réalisé en 1987 en compagnie de Fish. Rothery nous envoie un solo céleste, voui "CELESTE", moi j'vous l'dis, un solo qui vous fait littéralement frissonner......C'était quèque chose, quand même cette période Fish !!!!!!!







Nos cinq compères s'attèlent ensuite à l'une des trois pièces ambitieuses de ce nouvel opus. Elle s'intitule The New Kings et s'articule autour de quatre temps forts.
-The New Kings (i) Fuck Everyone And Run
-The New Kings (ii) Russia’s Locked Doors
-The New Kings (iii) A Scary Sky
-The New Kings (iv) Why Is Nothing Ever True?

Quatre temps forts qui, entre autres, dénoncent à quel point les vieux systèmes démocratiques se sont laissés happer par la corruption générée par l'argent et par conséquent ont laissé se creuser le fossé entre les nantis et les plus défavorisés. Hogarth y exprime ainsi toutes ses désillusions à l'égard du monde dans lequel il vit. Ca dure 20 minutes, tout ça et ce, sur des changements de rythme très syncopés. Hogarth a dû être acteur dans une autre vie car il n'a de cesse que de se transposer dans la peau des personnages qu'il interprète.





























Puis c'est au tour de Goodbye To All That extrait de Brave qui est proposé dans une version très similaire à celle qui figure sur cet opus de 1994. Wave, Mad, Afraid of Sunlight, The Great Escape (j'adore ce titre....) puis Neverland finissent d'envoûter un public déjà conquis et ce, grâce à successivement la voix enjôleuse d'Hogarth mais surtout les soli cristallins si facilement reconnaissables de la part de notre ami Steve Rothery.

1er rappel : Marillion revient sur la deuxième pièce qui figure sur Fear à savoir El Dorado :
-El Dorado (i) Long-Shadowed Sun
-El Dorado (ii) The Gold
-El Dorado (iii) Demolished Lives
-El Dorado (iv) F E A R
-El Dorado (v) The Grandchildren of Apes

Là, c'est vraiment vraiment long : plus de 20 minutes. Mais malgré tout l'on retrouve la marque de fabrique du groupe à travers notamment à travers des solos de guitare d'une pureté absolue qui viennent parachever la gradation dramatique de cette pièce.

2ème rappel : le quintet opte pour un Easter de toute beauté (quel morceau magnifique quand même !!!!!) repris en choeur par un public enthousiaste puis une brillante version de This Strange Engine clôt le concert de façon magistrale.

















Après cet excellent concert, direction un petit restaurant au charme évident qui nous propose un menu savoureux en particulier un délicieux filet de canard suivi d'une crème brûlée à tomber.


La "subtilité" a désormais un nom : François....   Laughing  Laughing  Laughing





Alors que nous regagnons le parking Anvers, nous repassons devant l'Elysée Montmartre où Mark Kelly le claviériste est en grande discussion avec deux fans. Nous nous arrêtons pour le féliciter quelques minutes puis lui faire signer quelques-uns de mes vieux vinyles, tâche pour laquelle il s'exécute sans broncher. Voilà pour cette merveilleuse soirée "marillonienne" !!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick.

avatar

Messages : 582
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 53
Localisation : Mazamet 81

MessageSujet: Re: MARILLION   Mar 13 Déc - 20:07

coucou

Thank you pour ce compte rendu. respect

C'est le groupe qui m'à ramener vers le "progressif", aprés ma "grosse" période Hard Rock....et rien d'autre.
Fish respect  Aussi bon que grand....
Il existe deux Marillion. Celui avant Hogarth, et celui après Fish....
J'ai tous du premier, et seulement les deux premiers albums avec Steve H.
Vue à Toulouse en 87.
Et au "Bikini", de Toulouse aussi. Y à 3ans...... Soporifique.... Sleep



Et pour ceux qui connaissent pas....
Toute une ambiance....



santé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 9168
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: MARILLION   Mar 13 Déc - 20:45

ce groupe ne m'a jamais vraiment attiré...il faut dire qu'a l'époque on les comparait a GENESIS, encore une bonne raison de passer mon chemin..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Chris

avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 03/10/2015
Age : 52

MessageSujet: Re: MARILLION   Mar 13 Déc - 21:31

J'aime ce groupe, mais la période Hogarth est plus difficile à digérer dans l'ensemble ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4955
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MARILLION   Mer 14 Juin - 15:22

Ca sort le 21 juillet :



Marillion / Misplaced Childhood 5-disc deluxe with Steven Wilson 5.1 mix

Remastered • 5-disc set with 5.1 on blu-ray • 4LP vinyl box

Marillion‘s classic 1985 studio album Misplaced Childhood, which features the hits Kayleigh and Lavender, will be reissued as two deluxe editions in June, including a five-disc set that will feature a lossless 5.1 remix of the album created by producer, musician and surround maestro Steven Wilson!

The 4CD+blu-ray package features a newly remastered edition of the album, a concert from Holland across two CDs (including Misplaced Childhood performed in its entirety) and a fourth disc of demos and rarities “remastered exclusively for this set”. These demos were previously issued on the 1998 two-CD deluxe of the album. The October 1985 concert was recorded Live at the Muziekcentrum Vredenburg in the city of Utrecht. It’s all previously unreleased except for Chelsea Monday which was the B-side to third single, Heart Of Lothian.

In addition, to the surround sound version of the album (hi-res 96kHz 24 bit), Kayleigh B-side Lady Nina has also been mixed to 5.1 and there’s also a new stereo remix of that track as well (this also features on CD 4 along with the original mix of Lady Nina). Note, the album itself isn’t presented as a new stereo remix since this was an instance where Wilson felt the original couldn’t be bettered.

On top of all this great content, the blu-ray delivers an hour-long documentary about the album and promo videos for the singles Lavender, Kayleigh, Lady Nina (which was the A-side to US EP Brief Encounter) and Heart Of Lothian.

The entire five-disc deluxe edition is presented in a case-bound ‘bookset’ that includes a 60-page booklet with sleeve notes written by Dave Everley.



The 4LP vinyl deluxe edition features the the newly remastered version of the original album and the entire concert from Holland. The four LPs are pressed on 180g vinyl and presented in a 12” x 12” lift-top box. This comes with a 24-page booklet which contains replica tour program and extensive writing on the history of the album.

These two physical deluxe editions of Misplaced Childhood will be issued on 21 July. Album-only versions of the newly remastered original album will follow on CD and LP later in the year.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Js64

avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Euskal Herria

MessageSujet: Re: MARILLION   Dim 18 Juin - 11:35

J'ai découvert ce groupe lors d'un voyage scolaire à Londres. Je rencontrais plein de chevelus vêtus de perfs avec patchs Marillion au dos. Cela m'a intrigué... je suis revenu de là bas avec le vinyle "Real to Reel"... Puis j'ai abandonné l'affaire avec le départ de Fish...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saxon-solidballofrock.fr/
Phil

avatar

Messages : 4955
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: MARILLION   Dim 8 Oct - 23:11

MARILLION : Paris, Zénith, 7/10/17

Le Zénith qui avait accueilli en son temps l'un des concerts les plus forts du groupe émotionnellement parlant à savoir celui du 8 novembre 1985 (concert bénéficiant de 3 rappels de folie auquel je n'avais pas pu malheureusement assister mais que j'avais pu écouter via l'émission "Live" sur RTL présentée par Dominique Farran, ceux qui y étaient doivent certainement s'en rappeler) allait être de nouveau le théâtre d'un concert grandiose.

Donc, deuxième concert en moins d'un an pour ma part sur invitation de François27 du BSF, cette fois-ci dans une salle qui correspond davantage à la notoriété du groupe à savoir le Zénith. En comparaison avec le show du 10 décembre dernier à l'Elysée Montmartre, pas de première partie ennuyeuse comme le fut celle assurée par John Wesley.

Bref, on entre donc dans le vif du sujet avec l'interprétation pendant plus d'une heure de F.E.A.R dans son intégralité, une prise de risque ô combien louable car reconnaissons-le, il s'agit d'un album particulièrement complexe dans sa composition. A certains moments, je l'avoue, il m'arrive de décrocher le "Phil" de la mélodie. Steve Rothery, toujours le sourire aux lèvres, nous gratifie, comme à son habitude, de soli magnifiques. "Magnifiques" comme les lights employés pour ce show, encore plus qu'à l'Elysée Montmartre.






François27 : "Laisse tomber la période Fish !!!!!!"
Moi : "Jamais..." Laughing























Steve Hogarth, taquin à ses heures, chante bien, très bien même si par moments épars, il éprouve quelques difficultés à monter sur les notes les plus aigües (constaté par certains membres du forum The Web consacré au groupe). Il est vrai que le temps s'est sacrément rafraîchi ces derniers temps. Par ailleurs, la basse de Pete Trewawas est beaucoup trop en avant masquant parfois les interventions du claviériste Mark Kelly. Sur cette partie de concert, je note une excellente interprétation de Living In F.E.A.R, un morceau qui me botte bien ainsi que les cinq "chapitres" de The Leavers.





























Au bout de 80 minutes, le groupe sort de scène pour une pause d'un petit quart d'heure pour revenir ensuite accompagné de 4 superbes violoncellistes et d'un joueur de cor. Là, nous sommes gâtés. Ce sont tour à tour The Space, Afraid Of Sunlight, The Great Escape, le fabuleux Easter, Man Of Thousand Faces et Go qui nous sont proposés dans de sublimes versions symphoniques, le quintet soutenu efficacement par leurs illustres aînés.





















Le quintet de musiciens classiques est ovationné par le public parisien. Pas facile effectivement de venir y apposer des éléments classiques dans la musique complexe et alambiquée de Marillion. Je remarque également à ce propos que notre ami Hogarth ne semble pas être insensible à la jeune flutiste à qui il adresse un sourire appuyé.

Quelques instants plus tard, sous des acclamations fournies, Steve Rothery et ses comparses réinvestissent la scène pour jouer The Invisible Man, Waiting To Happen et Neverland beaux à pleurer. Ils ressortent un peu plus longtemps cette fois pour nous proposer en compagnie de notre "mini-orchestre" symphonique une réinterprétation magistrale de The Leavers: V. One Tonight concluant un concert superbe en tout point de la plus belle des façons. Hogarth est une nouvelle fois content car la jolie flutiste brille tout particulièrement sur cet ultime morceau....A mon avis, d'ici quelques temps, on apprendra l'heureuse nouvelle et ce, par le biais d'un "Marillion-les" bien senti.




Setlist
share setlist


F.E.A.R.
El Dorado: I. Long-Shadowed Sun

El Dorado: II. The Gold

El Dorado: III. Demolished Lives

El Dorado: IV. F E A R

El Dorado: V. The Grandchildren of Apes

Living in F E A R

The Leavers: I. Wake Up in Music

The Leavers: II. The Remainers

The Leavers: III. Vapour Trails in the Sky

The Leavers: IV. The Jumble of Days

The Leavers: V. One Tonight

White Paper

The New Kings: I. Fuck Everyone and Run

The New Kings: II. Russia's Locked Doors

The New Kings: III. A Scary Sky

The New Kings: IV. Why Is Nothing Ever True?

with classical musicians
The Space...

Afraid of Sunlight

The Great Escape

Easter

Man of a Thousand Faces

Go!

Encore:
The Invisible Man

Waiting to Happen

Neverland

Encore 2:
The Leavers: V. One Tonight
(with the classical musicians)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 9168
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: MARILLION   Lun 9 Oct - 6:25

respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Kilou

avatar

Messages : 2336
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 50
Localisation : Fuckin' Nice

MessageSujet: Re: MARILLION   Lun 9 Oct - 11:39

Thanks Mc Penchou Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PCH29

avatar

Messages : 1616
Date d'inscription : 10/09/2015
Age : 54
Localisation : BOUT DE LA TERRE

MessageSujet: Re: MARILLION   Lun 9 Oct - 19:07

jamais écouté ce groupe pourtant très connu !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PCH29

avatar

Messages : 1616
Date d'inscription : 10/09/2015
Age : 54
Localisation : BOUT DE LA TERRE

MessageSujet: Re: MARILLION   Sam 21 Oct - 13:33

PCH29 a écrit:
jamais écouté ce groupe pourtant très connu !!!

pour ne pas mourir sans l'avoir écouté au moins une fois, j'ai acheté hier chez mon disquaire local le double CD best of du groupe qui s'offrait (à 5€) à moi... je donne mon avis dès que je l'ai écouté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PCH29

avatar

Messages : 1616
Date d'inscription : 10/09/2015
Age : 54
Localisation : BOUT DE LA TERRE

MessageSujet: Re: MARILLION   Sam 21 Oct - 17:26

PCH29 a écrit:
PCH29 a écrit:
jamais écouté ce groupe pourtant très connu !!!

pour ne pas mourir sans l'avoir écouté au moins une fois, j'ai acheté hier chez mon disquaire local le double CD best of du groupe qui s'offrait (à 5€) à moi... je donne mon avis dès que je l'ai écouté

j'ai commencé par le CD1 (période 1982-1988)
premier sentiment : ça me fait penser à RUSH et GENESIS (surtout pour la voix proche de celle de Peter Gabriel)
le style de groupe très agréable à écouter mais dont on ne retient aucun titre (ce que me fait RUSH par exemple)
au final, une bonne surprise pour moi qui m'attendait à du pur rock progressif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MARILLION   

Revenir en haut Aller en bas
 
MARILLION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FUNKY JUNCTION :: PARLONS MUSIQUE :: ARTISTES ET GROUPES DIVERS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: