FUNKY JUNCTION

Forum sur la DEEP PURPLE FAMILY et la THIN LIZZY FAMILY
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
L'album de la semaine MARK 1 ET 2 de DEEP PURPLE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 DAVID GILMOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phil

avatar

Messages : 4956
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: DAVID GILMOUR   Dim 20 Sep - 14:28



Un bien bel album doté d'émotion sur la quasi-totalité des morceaux proposés et ce, grâce à un David Gilmour qui nous gratifie d'un opus très personnel, très intimiste aussi. Alors oui, il y a cette fameuse polémique autour du jingle SNCF sur le morceau-titre. Sans être trop envahissant, ce jingle se fond parfaitement dans le mid-tempo de ce titre savamment construit. L'ambiance est floydienne bien évidemment (comment renier ses origines musicales à son âge ?????). C'est trop tard mdrrr. Ceci dit, un titre plus jazzy intitulé A Girl In A Yellow Dress marque sa différence et demeure, à mon avis un des points d'orgue de cet album qui suinte la Beauté avec un "B"", Beauté qui transparaît dans cette pochette absolument superbe. Cet album est pour moi, une bien belle réussite, apaisant à souhait (je n'ai pas dit "soporifique"), mettant en exergue tout le talent de ce GRAND Monsieur de la Musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4956
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Dim 20 Sep - 16:22

DAVID GILMOUR : Orange, Théâtre Antique, 17/9/15 (review publiée avec l'autorisation de Jérôme Milliet) :

Depuis une dizaine d’années, ayant bêtement raté la tournée On An Island, un seul mot d’ordre : prochaine tournée on fait un Gilmour, coûte que coûte !

L’affaire tombe en mars dernier. Pour la France ce sera Orange ! Après une tentative d’accès aux billetteries londoniennes prises d’assaut, on change de plan et on se rabat sur Orange (après une hésitation avec Vérone et son magnifique Colisée).

Malgré les nombreuses alertes météo annoncées la semaine précédant le show, les augures de la Rome antique seront avec nous …. Le 17 septembre sera (et a été) une journée magnifique.

Petite remarque avant de rentrer dans le vif du sujet : après la reprise du jingle SNCF par David Gilmour, la mairie d’Orange et Gérard Drouot Productions ont souhaité, eux aussi, rendre hommage aux chemins de fer français à leur manière. Je n'avais encore jamais vu un bordel pareil : absence d’information, queues sans fin pour stationner, pour atteindre le magnifique théâtre, pour connaître sa porte d’entrée, et pour atteindre sa place. Un véritable hommage à la SNCF un jour de grève !

Enfin assis, le spectacle commence déjà, le théâtre romain d’Orange est magnifique et l’immense écran circulaire trône au milieu de la scène antique.

L’écran ne sera utilisé qu’en « effet light show », pas de projection lors du concert d’Orange (honnêtement elles ne m’ont pas manqué tant les effets étaient beaux. La raison évoquée par le site officiel est le poids non supportable par la structure du théâtre antique.

Premier set :

La lumière s’éteint, la clameur monte, 5AM, Rattle That Lock et Faces Of Stone (tous 3 extraits de Rattle That Lock), le son, l’atmosphère, l’ambiance, rien ne manque, on est dans du Gilmour Floyd classieux …

Pendant le concert, nous allons découvrir 7 titres du nouvel album qui ne sortira que le samedi 19 ! Grand sondage : pour ou contre la découverte d’un nouvel album en live avant sa sortie ? Le débat est ouvert.

Après les premiers mots de David, les frissons circulent dans la foule au son des effets présageant Wish You Were Here (Pink Floyd – Album éponyme) qui est interprété de façon sublime.

S’enchaîneront ensuite A Boat Lies Waiting (Rattle That Lock – dédié à Rick Wright), The Blue (On An Island), Money et Us And Them (Pink Floyd – The Dark Side Of The Moon), In Any Tongue (Rattle That Locke) et le set prendra fin avec High Hopes (Pink Floyd – The Division Bell). Tout est incroyablement bien interprété, et sublimé par le jeu du grand David.

Ne voulant pas faire du track by track, les principaux enseignements de cette première partie sont la parfaite maîtrise du groupe, que Gilmour reste intouchable et aérien, que sa voix est comme il faut … le light show est digne de lui et de son groupe (Pink Floyd Mk II pour les « Barrett addicts »).

L’homme étant tellement rare, et tellement charismatique qu’on en oublie la magnifique brochette d’accompagnants !

Les points négatifs ? 5 titres non connus (s’approprier le set, découvrir et apprécier en même temps n'est pas toujours facile), un certain manque de spontanéité et surtout une absence totale de surprise.

Second set :

Après une pause de 20 mn, la lumière s’éteint et nous voilà projetés en 1967 à l’UFO pour une superbe version d’Astronomy Domine (Pink Floyd – The Piper At The Gates Of Dawn), les effets lumières sont incroyables, voire aveuglants … on devine l’âme de Syd qui virevolte dans le théâtre.

Shine On Your Crazy Diamonds (Pink Floyd – Wish You Were Here), mon titre favori du Floyd. Je ne suis pas déçu, la version est merveilleuse et les soli me font encore rêver. Je profite pour souligner (et j’en ai honte) que Richard Wright ne manque pas. Gilmour reste aujourd’hui la plus belle incarnation du Floyd en concert, et la frontière entre Pink Floyd et Gilmour reste délicate depuis 1987 (si j’osais depuis 1977 vu que The Wall et The Final Cut sont des disques solo de Waters accompagné de Pink Floyd).

David Gimour s’arrête là pour présenter son groupe :

Bryan Chambers & Louise Clare Marshall : backing Vocals – Les deux ont été parfaits,

Theo Travis : saxophone (qui laissera sa place à Joao De Macedo Mello pour les concerts de Londres). Très impressionnant. Toutes ses apparitions sont incroyables et notamment le solo de Shine.

John Carin : keys, guitar etc., que l’on ne présente plus ! 30 ans qu’il accompagne le Floyd et/ou Gilmour. Le parfait homme de l’ombre indispensable.

Steve Distanaislao : drums, que j’ai trouvé parfait,

Guy Pratt : bass. L’homme qui a repris la place de Waters dans la dernière incarnation de Pink Floyd, musicien parfait qui arrive à faire le grand écart entre Madonna et Whitesnake tout en passant chez Gilmour ! Toujours très bien.

Kevin McAlea : keyboards. Le « bleu » de la bande, qui accomplit sa mission avec brio (faut dire que récupérer la place de Wright n’est pas le plus beau des cadeaux ! Mission accomplie.

Phil Manzanera : le compagnon de route de Gilmour et accessoirement le guitariste de Roxy Music qui assure l’accompagnement anonyme avec perfection. J’aurais peut-être aimé que David Gilmour lui laisse un solo pour le plaisir de l’entendre.

Après les présentations de rigueur, David interprète cette merveille de Fat Old Sun (Pink Floyd – Atom Heart Mother), enchainé avec Coming Back To Life (Pink Floyd – The Division Bell) qui est apparu dans la set list depuis le show de Florence (IT), c’est donc le second soir où elle est jouée, et c’est une bonne nouvelle. Le merveilleux On An Island (On An Island) s’enchaine avant que le groupe adopte une configuration jazz pour The Girl In The Yellow Dress (Rattle That Lock) avec contrebasse, saxo, etc. J’ai particulièrement apprécié ce jazz (aux limites de l’easy listening) mais les avis ne sont

pas unanimes sur ce point. Ensuite on passe à un Today (Rattle That Lock) dernier extrait « funkysant » du nouvel album. J’avoue aimer beaucoup ce titre.

Seul dans le noir David plaque les accords de Sorrow (Pink Floyd – Momentary Lapse Of Reason) et le titre décolle pour notre plus grand plaisir. Autant sur le papier, ce choix me paraissait peu opportun, c’était une erreur de ma part ! Et enfin, le groupe chausse ses lunettes noires (effets de lumières aveuglantes et stroboscopiques) pour un Run Like Hell (Pink Floyd – The Wall) incroyable … le théâtre est debout.

David salue et quitte la scène.

Encore :

Time / Breathe (reprise) (Pink Floyd – The dark Side Of The Moon). Que dire ? La version est magnifique et nous rappelle les meilleures heures des shows de Versailles 1987 qui nous avaient permis de voir l’impensable de l’époque, à savoir une reformation du Floyd ! Très belle version.

Les premiers accords tombent, « Hello, is there anybody … » est fredonné par Jon Carin et nous voilà partis dans ce Comfortably Numb (Pink Floyd – The Wall), l’un des morceaux de bravoure de Gilmour et son solo phénomène (peut être l’un des 10 plus beaux de l’histoire du rock).

La lumière se rallume et nous laisse assommés par les nappes musicales envoûtantes du Floyd (et oui je dis du Floyd et pas de Gilmour), car c’était bel et bien un concert de Pink Floyd, il est vrai de dire que la frontière est ténue. Une des grandes qualités de David Gilmour, qui rend ses prestations indispensables, c’est sa rareté …, et l’absence d’originalité laisse cependant un goût amer (on aurait aimé être surpris !). Une très belle soirée (certes sans surprise, mais en souhaitions-nous une ?) qui se finit devant un verre avec Nathalie (qui a adoré Comfortably Numb), Isabelle, Bruno, Renée, Patrick, Thierry, Michel et ceux que j’oublie.

Un dernier mot : quel cadre exceptionnel et quel son !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 9168
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Dim 20 Sep - 17:29

belle chronique..Merci a Jérome, c'est comme si on y était... respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Phil

avatar

Messages : 4956
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Dim 20 Sep - 17:48

respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4956
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Dim 20 Sep - 23:16





















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 9168
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Dim 20 Sep - 23:22

yeaaaaaaaaaaaaaaaaaah ....moi chut je vais chez tonton zinhof
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Phil

avatar

Messages : 4956
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Mar 29 Sep - 23:35

Georges Amann sur Facebook : "Il est question que le GRAND David GILMOUR fasse un gigantesque concert, en plein air, à Paris, en juillet 2016 !!!!!!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 9168
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Mer 30 Sep - 6:07

Oui, j'aime bien mais ce genre de musique n'est pas trop mon truc...ceci dit j'adore bien sur PINK FLOYD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Kilou

avatar

Messages : 2336
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 50
Localisation : Fuckin' Nice

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Mar 2 Fév - 12:28



Arènes de Nîmes mercredi 20 et jeudi 21 juillet, et à la Saline Royale d’Arc et Senans samedi 23 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted
Admin
avatar

Messages : 9168
Date d'inscription : 21/06/2012
Age : 58

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Mar 2 Fév - 14:03

je serais dans le vercors a ce moment...c'est loin.. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://funkyjunction.forumgratuit.be
Phil

avatar

Messages : 4956
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Sam 16 Juil - 19:54

Petite scène pour le concert de ce soir à Chantilly....



Photo envoyée par un ami fb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4956
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Dim 17 Juil - 10:44



Attentat de Nice : à Chantilly, une minute de silence au concert de Gilmour.

21 H 40. Le silence le plus complet se fait entendre dans le parc du château de Chantilly (Oise), qui attend l'arrivée de l'ex-Pink Floyd David Gilmour. Une voix féminine vient de demander une minute de silence en mémoire des victimes de Nice. Il n'y a plus aucun bruit parmi les 24 000 personnes présentes. Tout le monde applaudit. Et le concert commence, le spectacle continue.



Au bout d'une demi-heure, au milieu d'un concert magique, mélangeant extraits de son dernier album solo et classiques de Pink Floyd, David Gilmour s'excuse, en français, du retard « mais il fallait un peu de sécurité. Vous savez pourquoi... »



Car avant cela, il a fallu aux spectateurs piétiner plus d'une heure dans la file d'attente devant le parc du château sous les derniers feux du soleil brûlant ! « On est arrivés à 14 heures de la Somme. On est partis se balader. Si on avait su, on serait restés devant la grille », peste Anne, venue en famille.



« Depuis les événements de Nice, la sécurité a été énormément renforcée », explique un vigile, mobilisé pour laisser passer une femme enceinte qui se sent mal, puis une autre en fauteuil roulant. Soudain arrivent trois gendarmes équipés de gilets pare-balles et lourdement armés. Clairement, aux abords du concert, on ne lésine pas avec la sécurité, quitte à faire des mécontents chez les spectateurs. Ou pas. Car chacun a bien conscience que l'événement, qui affiche complet avec près de 24 000 spectateurs, ne peut se contenter des mesures habituelles.



« On n'a vu aucun uniforme avant d'arriver, sauf dans le centre-ville, pour empêcher les gens de se garer n'importe où, raconte Thierry, un survivant du Bataclan, désormais très sensible aux questions de sécurité. J'étais en train de me dire qu'on mettait le paquet à Paris mais pas en province, jusqu'à ce que je réalise qu'on devait passer deux barrages, être fouillé, et voir des policiers et des chiens patrouiller dans la foule. »



Même son de cloche chez Dominique, un vétéran des concerts, qui arbore un superbe tee-shirt Grateful Dead. « Je n'avais pas vu un bazar pareil depuis le festival de Watkins Glen, aux Etats-Unis en 1973 (NDLR : qui a longtemps détenu le record du plus gros concert de tous les temps). Mais c'est pour la bonne cause. Tout le monde a envie que ça se passe bien. Par contre, vu le monde qui attendait, ils auraient peut-être pu ouvrir les portes plus tôt. »

Le Parisien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil

avatar

Messages : 4956
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 55

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Lun 18 Juil - 10:48

DAVID GILMOUR : Chantilly, 16/7/16

Set 1 :
5 A.M.
Rattle That Lock
Faces of Stone
What Do You Want From Me (PF)
The Blue
The Great Gig in the Sky (PF)
A Boat Lies Waiting
Wish You Were Here (PF)
Money (PF)
In Any Tongue
High Hopes (PF)

Set 2 :
One of These Days (PF)
Shine On You Crazy Diamond (Parts I-V) (PF)
Fat Old Sun (PF)
Coming Back to Life (PF)
On an Island
The Girl in the Yellow Dress
Today
Sorrow (PF)
Run Like Hell (PF)

Encore:
Time / Breathe (Reprise) (PF)
Comfortably Numb (PF)

Merci à Germ206 du FCH !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kilou

avatar

Messages : 2336
Date d'inscription : 24/09/2015
Age : 50
Localisation : Fuckin' Nice

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Lun 18 Juil - 11:39

la crème des concerts lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nono



Messages : 225
Date d'inscription : 21/11/2016

MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   Jeu 24 Nov - 19:30

David Gilmour a réenregistré "money" en 1981, le morceau est sur la compilation "a collection of great dance songs". Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DAVID GILMOUR   

Revenir en haut Aller en bas
 
DAVID GILMOUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
FUNKY JUNCTION :: PARLONS MUSIQUE :: ARTISTES ET GROUPES DIVERS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: